Le collagène est une protéine présente dans le corps humain en tant que composant du tissu conjonctif. On dit que le collagène fournit à la peau une hydratation maximale de l'intérieur, ce qui lui donne un aspect jeune et ferme.

Nos oursons avec du collagène :

MAIS QU'EST-CE QUE LE COLLAGÈNE ?

Notre peau est composée à 80% de collagène. On retrouve également cette protéine dans les os, les tendons, le cartilage et les dents, mais sa principale caractéristique est d'être un composant du tissu conjonctif.

À QUOI SERT LE COLLAGÈNE ?

Le collagène présent dans la peau peut être comparé à un échafaudage qui maintient notre peau tendue, ferme et élastique, l'empêchant de s'affaisser et de former des rides. Quand on est jeune, l'échafaudage constitué par le collagène est encore très solide, mais en vieillissant, il s'affaiblit peu à peu, offrant ainsi une base parfaite pour la formation de rides sur la peau. Il faut savoir que la production de collagène n'est pas seulement affaiblie parce que la nature en a voulu ainsi : des éléments externes tels que le tabagisme, les rayons du soleil ou la pollution jouent également un rôle (négatif) dans la diminution et le ralentissement de la production de collagène.

MÉDECIN NUTRITIONNISTE

DR. ANNE LATZ :

"Le collagène est un composant majeur du corps humain et est crucial pour, par exemple, des muscles sains, une peau lisse, des cheveux brillants et des ongles solides. Pour rester en bonne santé, résistantes et toniques, nous avons besoin d’une quantité suffisante de peptides de collagène."

LES ALIMENTS CONTENANT DU COLLAGÈNE

Les aliments qui contiennent du collagène pur sont toujours d'origine animale. Il peut s'agir, par exemple, de la couenne de porc ou de bœuf, de la queue de bœuf ou l’os à moelle. La gélatine est quant à elle composée à 90 % de collagène. 

Il n'est toutefois pas nécessaire de se tourner directement vers les produits d’origine animale pour fournir davantage de collagène à son corps. L'autre moyen, beaucoup plus agréable pour les végétariens, consiste à prendre plusieurs vitamines qui favorisent la formation de collagène. Les vitamines A et C sont par exemple importantes à cet égard, car elles jouent un rôle indispensable dans la production de collagène. Les légumes tels que les épinards, le chou frisé, le persil ou les carottes apportent également de bonnes vitamines à votre corps. Les fruits et légumes contiennent souvent du lycopène, qui a un effet antioxydant et élimine le stress cellulaire. Les flocons d'avoine sont aussi connus pour être un stimulant naturel de la production de collagène car ils sont riches en arginine, un acide α-aminé essentiel au renouvellement des cellules. Enfin, les œufs permettent également de mieux produire le collagène car ils fournissent à l’organisme les acides aminés lysine et proline.

Tout ce qu'il faut savoir sur la composition du collagène

Quel est l'effet du collagène et pourquoi est-il important ?

Les études indiquent que le collagène apporte une hydratation maximale de l'intérieur à notre peau et lui donne un aspect jeune et ferme. En même temps, le Verisol stimule le métabolisme de la peau. Le collagène est particulièrement efficace en tant que complément alimentaire lorsqu'il est associé à la vitamine C. La vitamine C est importante pour le métabolisme du tissu conjonctif, c'est-à-dire la réticulation du collagène et de l'élastine.

Quels types de collagène existe-t-il dans le corps (Type 1, 2, 3) ?

Il existe différents types de collagène dans l'organisme, mais le collagène de type 1 est le plus courant chez les mammifères. Les propriétés de chaque type de collagène déterminent les tissus qu'ils construisent :

Collagène de type 1 : peau, tendons, os, dentine, fascia, vaisseaux, organes internes.

Collagène de type 2 : cartilage, corps vitré de l'œil

Collagène de type 3 : peau, utérus, vaisseaux sanguins

Collagène de type 4 : dans les glomérules rénaux (corpuscule rénal ), le cristallin, la membrane cellulaire de la peau et les cellules vasculaires.

Collagène de type 5 : Membrane cellulaire des cellules musculaires

Comment produire du collagène ou comment stimuler la formation de collagène ?

La meilleure façon de stimuler la formation de collagène - en plus de la prise d'acides aminés - est de recourir à des oligo-éléments comme le zinc et la silice ainsi qu’à des antioxydants puissants tels que la vitamine C et A. Il a été démontré que ces deux ingrédients favorisent la formation de collagène et le protègent. C'est pourquoi on te recommande nos oursons Bootylicious : outre les peptides de collagène brevetés Verisol et les OPC, ils contiennent également de la vitamine C, qui est importante pour le métabolisme du tissu conjonctif, c'est-à-dire la réticulation du collagène et de l'élastine.

Quelles sont les différentes formes de prise de collagène ?

Le collagène peut être ingéré sous différentes formes. On trouve par exemple de nombreuses crèmes ou gels qui en contiennent, et il existe aussi sous forme de boissons ou de compléments alimentaires en gélules, comprimés, poudre ou oursons gélifiés. Vous pouvez bien entendu également retrouver du collagène dans les aliments que vous ingérez.  Les aliments contenant du collagène pur sont toujours d'origine animale, mais certains légumes tels que les épinards, le chou frisé, le persil ou les carottes sont aussi un bon allié car ils contiennent de bonnes vitamines. Les fruits et légumes contiennent souvent du lycopène, qui a un effet antioxydant et élimine le stress cellulaire. Les flocons d'avoine sont également considérés comme un stimulant naturel pour la production de collagène, car ils sont riches en arginine, qui est essentielle au renouvellement des cellules.  Les œufs fournissent également à votre organisme les acides aminés lysine et proline. Avec leur aide, le collagène peut également être mieux produit.

Le collagène est-il végétalien ?

Les aliments qui contiennent du collagène pur sont toujours d'origine animale. Il peut s'agir, par exemple, de la couenne de porc ou de bœuf, de la queue de bœuf ou l’os à moelle.. La gélatine est quant à elle composée à 90 % de collagène. Par conséquent, le collagène n'est pas végétalien.

Comment doser le collagène ?

Selon la forme d’ingestion du collagène, une dose de 2 à 10 g de collagène par jour est recommandée. Nos vitamines Born This Way et Bootylicious contiennent 2,5 g de peptides de collagène Verisol brevetés pour chaque dose quotidienne.

Comment une carence en collagène se manifeste-t-elle ?

Une carence en collagène peut se manifester par des signes tels que le relâchement de la peau, des rides, un manque d’énergie, et un mauvais fonctionnement des articulations, ainsi que par la dégradation des os et du cartilage.

Quels sont les autres bienfaits du collagène sur la santé ?

Certaines études indiquent que la protéine structurelle qu'est le collagène joue un rôle important dans la flexibilité des articulations et des os, ainsi que dans la résistance à la pression du cartilage articulaire. La prise de collagène peut donc maintenir la fonction articulaire et soulager les douleurs, comme l'arthrose ou l'ostéoporose. 

Que faut-il savoir sur la prise de collagène pendant la grossesse ?

Selon plusieurs études, le collagène joue un rôle essentiel pendant la grossesse. Le corps d'une personne enceinte évolue énormément, ce qui entraîne un étirement du tissu conjonctif. Le collagène contribue à renforcer les tissus conjonctifs et à réduire les vergetures. Toutefois, il convient de consulter un médecin ou une sage-femme avant de prendre du collagène.

Le collagène a-t-il des effets secondaires ?

Il y a très peu d'effets secondaires connus associés à la prise de collagène. Dans de très rares cas, des effets secondaires tels que des nausées, vomissements, diarrhées, maux de tête et vertiges peuvent survenir.

PLUS DE 100 000 CLIENT.E.S SATISFAIT.E.S :

Nos oursons avec du collagène :

SUIS-NOUS SUR INSTAGRAM