Endométriose - Traitement, symptômes et tout ce que vous devez savoir !

On estime qu'en France, l’endométriose touche de 1.5 à 2.5 millions de femmes. Ces dernières années, cette maladie a fait l'objet d'une attention particulière dans les réseaux sociaux. De nombreuses femmes ont pris la parole publiquement et ont partagé leurs expériences personnelles avec cette maladie. Aujourd'hui, nous souhaitons également sensibiliser le public à cette pathologie. Ci-dessous nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir !

QU'EST-CE QUE C’EST L'ENDOMÉTRIOSE ?

Comme nous l'avons déjà mentionné, l'endométriose est une maladie du bas-ventre dans laquelle des kystes, appelés "foyers d'endométriose", se déposent dans les ovaires, les intestins ou le péritoine et s'attachent les uns aux autres. Les conséquences sont des douleurs abdominales sévères et une fertilité réduite. Malheureusement, de nombreux médecins ne prennent pas ces symptômes au sérieux et les considèrent comme des troubles menstruels "normaux". C'est pourquoi de nombreuses femmes passent des décennies à espérer en un diagnostic correct.

RECONNAÎTRE L'ENDOMÉTRIOSE - QUELS SONT LES SYMPTÔMES ?

RECONNAÎTRE L'ENDOMÉTRIOSE - QUELS SONT LES SYMPTÔMES ?

L'endométriose n'étant toujours pas diagnostiquée chez de nombreuses personnes, il est d'autant plus important de sensibiliser le public. Vous pouvez reconnaître une maladie éventuelle par les symptômes suivants :

- Douleurs intenses pendant les menstruations

- Douleur pendant les rapports sexuels

- Douleur ou saignement en allant aux toilettes

- Menstruations prolongées

- Difficulté à tomber enceinte

Si vous pensez être atteinte d'endométriose, parlez-en à votre gynécologue. QUE PEUT-ON FAIRE ? QU'EST-CE QUI AIDE VRAIMENT ?

QUE PEUT-ON FAIRE ? QU'EST-CE QUI AIDE VRAIMENT ?

Si de nombreuses femmes souffrent des conséquences de la maladie, il existe également de nombreuses patientes qui ne présentent aucun symptôme et ne remarquent pas du tout leur endométriose. Dans ces cas-là, un traitement n'est pas nécessaire. Toutefois, pour les femmes qui, par exemple, veulent tomber enceintes mais sans succès, il existe différentes méthodes de traitement. L'une de ces méthodes est la laparoscopie, au cours de laquelle les kystes et les inflammations sont retirés chirurgicalement et les trompes de Fallope sont libérées. Toutefois, l'endométriose étant souvent récidivante, le traitement peut devoir être répété. 

Certains aliments peuvent également contribuer à soulager l'endométriose. Par exemple, les aliments anti-inflammatoires comme le gingembre et le curcuma peuvent aider à combattre les kystes et l'inflammation. Cependant, il n'existe pas d'études sur leur efficacité.

LE GATTILIER POUR L'ENDOMÉTRIOSE

Des études montrent que le poivre des moines influence l'équilibre hormonal des femmes et est donc efficace contre les symptômes du syndrome prémenstruel. 

Cette plante peut également aider à lutter contre l'endométriose. Elle ralentirait la croissance des lésions et favoriserait l'augmentation du taux de progestérone. Le poivre des moines est également connu pour augmenter la fertilité chez les femmes. Pour voir les premières améliorations, le poivre des moines doit être pris pendant au moins 3 mois. Femtastic Cycle Vitamins avec gattilier

Nos délicieux oursons Femtastic Cycle contiennent également du gattilier. Tout en régulant l'équilibre hormonal féminin, la vitamine B6 améliore les troubles du syndrome prémenstruel et contribue à un métabolisme énergétique normal.